Depuis 2011, le Muséum d’histoire naturelle de Genève (MHNG) collabore avec les Conservatoire et Jardin Botaniques (CJB), le service Agenda 21 (Programme G’innove) et le Service des espaces verts de la Ville de Genève (SEVE) pour valoriser la biodiversité en milieu urbain. Le Parc de Malagnou est le siège principal de cette démarche, avec plusieurs actions favorables à la faune et à la flore indigènes. Une nouvelle espèce de punaise (ou hétéroptère) pour la Suisse, l’Oxycarenus pallens (Herrich-Schäffer, 1850), a déjà pu être recensée grâce à ces efforts (Hollier & Andriollo 2019).

Une tente Malaise (piège à insectes fait d’une tente en tissu tendue dans la nature) a été posée dans la nouvelle prairie de semis genevois, créée en 2015 en lieu et place d’un mélange d’arbustes et de plantes horticoles, du 15 juin 2017 au 15 juillet 2017. Les captures ont permis d’intercepter 44 espèces d’hémiptères.

Une de ces espèces, le fulgorelle Cixius distinguendus Kirschbaum, 1868, a été mentionnée pour la première fois en Suisse. Celle-ci est normalement liée aux forêts denses et à leurs lisières et n’est pas très abondante. L’espèce Cixius distinguendus est connue de l’ensemble des grands pays limitrophes de la Suisse.

Fulgorelle Cixius distinguendus Kirschbaum, 1868

La récolte du piège de la tente Malaise a aussi permis de voir dix espèces qui n’avaient pas encore été signalées dans le canton de Genève ! Deux d’entre eux, la cicadelle Orientus ishidae (Matsumura, 1902) et le fulgorelle Metcalfa pruinosa (Say, 1830) sont des espèces introduites et souvent liées aux plantes exotiques. Cependant, les autres espèces comme Notostira erratica (Linnaeus, 1758), Orthops basilis (Costa, 1853),  Acericerus ribauti Nickel & Remane, 2002, Edwardsiana crataegi (Douglas, 1876), Eupteryx aurata (Linnaeus, 1758), Idiocerus stigmaticalis Lewis, 1834, Kybos rufescens (Melichar, 1896) et Kybos virgator Ribaut, 1933 sont liées à des plantes hôtes indigènes et étaient plus ou moins ignorées jusqu’à présent.

Ces résultats de capture sont très positifs. Le réaménagement du parc a permis ce résultat mais cela prouve également que même des actions simples peuvent accroître la biodiversité dans un environnement  urbain.

 

→  Article original disponible à la bibliothèque du Muséum

Article scientifique disponible sur demande: HOLLIER, J., KUNZ, G. & BLANC, M., 2019. Première mention de Cixius distinguendus Kirschbaum (Hemiptera: Auchenorrhyncha: Cixiidae) en SuisseEntomo Helvetica : entomologische Zeitschrift der Schweiz, 12, pp. 147-148.