Parcours

De nationalité espagnole, Isabel Blasco-Costa a passé une maîtrise en Biologie à l’Université d’Alicante puis un doctorat en biodiversité et biologie évolutive sous la supervision des Drs. Juan Antonio Balbuena et Aneta Kostadinova, à l’Institut Cavanilles de l’Université de Valence. Sa recherche doctorale portait sur la taxonomie et la phylogénie de la famille des Haploporidae, un groupe de trématodes commun et abondant parasitant les mugilidés, une famille de poissons commerciaux. Pour atteindre son objectif, elle s’est formée aux méthodes phylogénétiques avec le Dr Peter Olson au Muséum d’Histoire Naturelle de Londres, Royaume-Uni. Elle a effectué un premier postdoc à l’Université d’Otago (Nouvelle-Zélande) et à l’Institut de parasitologie de l’Académie des sciences de la République tchèque, travaillant en collaboration avec les Drs Robert Poulin, Aneta Kostadinova et Tomáš Scholz. Durant ce postdoc, elle a étudié comment les stratégies de cycle de vie, les modes de transmissions et les processus écologiques influent sur la génétique des espèces de trématodes et, finalement, sur leur diversification. Elle a travaillé sur deux modèles, les trématodes de poissons Gobiomorphus en Nouvelle-Zélande et les Diplostomum spp. de poissons européens d’eau douce. Elle est retournée en Nouvelle-Zélande pour un deuxième postdoc où elle a étudié la diversité et la biogéographie des larves de trématodes dans des bivalves marins. En 2014, elle a été recrutée comme chargée de recherche au Muséum d’histoire naturelle de Genève où elle continue son travail sur la biodiversité et la taxonomie des trématodes. Aujourd’hui, elle focalise ses efforts sur la taxonomie et la phylogéographie des trématodes dans les systèmes d’eau douce européens afin de découvrir de nouvelles associations hôte-parasite et leurs distributions spatiales.